Archives de catégorie : HISTOIRE

1995 – Démo Mat Hoffman & Rick Thorne – Palexpo Genève

En 1995, en parallèle du Supercross International de Genève se tenait un salon des sports « fun », dans l’enceinte de Palexpo, à quelques mètres de la piste de SX. Et pour l’occasion, les organisateurs avaient installé une big rampe Verticale et avaient convié rien de moins que Messieurs Mat Hoffman et Rick Thorne, du Team Hoffman Bikes US, pour des démos aériennes STRATOSPHERIQUES!!! Six démos d’1/4 d’heure, sur fond de Rancid et avec un scénario sensiblement identique, la réussite des backflips et double whips étant une des principales variantes…






Lors du Supercross, des démos de dirt avaient lieu entre les manches, sur deux doubles construites pour l’occasion. Les démos étaient assurées par le Team Blockhaus, accompagné de Mat Hoffman et Rick Thorne, plus un rider du Club de BMX de Genève, et sous l’œil avisé d’un certain Jeremy McGrath, ancien bmxer de son état. Mat roulait avec un teeshirt Blockhaus, et je me souviens d’une fin de démo où il s’était senti pousser des ailes en tentant un double backflip, qui s’était terminé sur le dos par manque de rotation… Un moment assez dingue à l »époque ! On voit ces images dans la vidéo Groumf

Un compte de fait olympique

 Mondialisation: tendance des entreprises multinationales à concevoir des stratégies à l’échelle planétaire, conduisant à la mise en place d’un marché mondial unifié. (J’ajouterais : « sans se soucier de l’Homme et de son biotope »)

Il était une fois, deux frères nommés JR et JB qui vivaient heureux dans un petit coin de paradis. Leur maison, qu’ils avaient construite en récupérant du bois de ci de là, s’ exposait au sommet d’un magnifique terrain arboré : une vraie corniche posée sur un piédestal. Même si, d’en bas, l’habitation avait l’air d’une bicoque brinquebalante, elle pouvait résister à des coups de vents aussi puissants que le souffle du Grand Méchant Loup. Elle possédait, de plus, tout le confort dont JR et JB avaient besoin : couches pour dormir, eau pour boire et se laver, poêle pour se réchauffer et cuisiner… Pour se sustenter, la fratrie cultivait, dans un potager rempli d’espèces maintenant oubliées, de succulents fruits et légumes aussi énormes que s’ils avaient été piqués aux hormones.

Continuer la lecture de Un compte de fait olympique

2012 – Mat Hoffman : Légende vivante du BMX

Ressortons pour l’occasion l’excellentissime montage (p.. j’en ai des frissons à le remater) de Seb Ronjon sur Mat qu’il avait fait pour l’exposition Béton Hurlant…
C’est du lourd… 😉
« Puis en 1990, toujours à San Diego, Mat Hoffman réalise le premier gros handrail de l’histoire du BMX, grindant une longue rampe d’escalier sur ses pegs. Fortement inspiré des skateurs, le street est alors en plein boum : wallrides, grinds, gaps, et autres manuals envahissent les rues.
Mat est à l’origine de la nouvelle vague du freestyle, il a chamboulé l’histoire du BMX au moment où ce sport était en perte de vitesse. Il a repoussé les limites au-delà de l’imaginable, notamment en rampe, en innovant dans les tricks avec ses mythiques backflips et big airs, il a bousculé l’industrie du BMX en investissant dans sa propre marque et donné un souffle nouveau en créant des contests devenus mythiques, les Bicycle Stunt Series. »
 
Extraits : The Birth of Big Air (ESPN Films), Head First (Eddie Roman Vid), Joe Kid on a Sting-Ray (JKOS LLC), 2Hip Ride Like a Man (TwoHipBikes), 101 Freestyle Tricks (BMX Plus), Footage Bercy 6 et Juilliottes, Angus (MXTV)
 
Avec l’aimable autorisation de : Priya Swaminathan, Eddie Roman, Mark Eaton, John Swarr, Ron Wilkerson, Mark Richards
 
 

1989 Open Nada – Creil

Après la réussite de l’Open Nada au Salon du Cycle, les instances indirigeables du Nada Club (*) ont décidé de lancer un Open Master en quatre manches réparties sur l’année 1989 ! Première manche à Creil le 20 Mai 1989, « avec la présence exceptionnelle des Champions du Monde et de France des différentes disciplines« , dixit l’affiche!
Jacky Frattini (**) avait donc déployé ses rampes pour l’occasion, et il nous a gratifié d’un report vidéo exclusif, comme à son habitude, avec des images inédites de Guillaume Debuzelet, Johnny Petit, Gérard Garcia, Christophe Chevalier, Patrice Kharoubi, Laurent Séries, Valéry Botétème, Christophe Bioules… Philippe Pereira, blessé, jugeait ses camarades, secondé par Armen. Ambiance à la cool !… Mais place aux images:

(*) Armen (Sept 2017) : « Le concept NADA a été créé par Pierre Paret, l’ex-rédac’ chef de Bicross Mag. Je crois même que Vincent Ranchoux était dans le coup. L’idée était de créer un truc parallèle aux contests français souvent mal jugés et mal gérés. Je m’y suis impliqué comme mon bébé, au même titre que les membres de la rédaction et Jacky, sans qui rien de tout cela n’aurait pu se faire. Des souvenirs de ces 4 étapes, on en a plein la tête, surtout celle de l’Ile d’Oléron et de la première étape à Creil. Plus qu’un contest, les NADA c’était une réunion familiale et l’occasion de voir progresser tout le monde. Y avait zéro pression. »

(**) Pour ceux qui l’ignorent, Jacky Frattini était à l’époque le manager du team de free Vélo 2000, composé entre autre de Philippe Pereira, Valéry Botétème, Jean-Claude Loubrier, Armin Batoumeni… Il était également le créateur du fameux spot de Longjumeau, avec ses rampes mythiques et ses nombreux freestylers ! Jacky a activement participé au développement du free en France et à l’ascension de ses poulains, Philippe Pereira en tête, et sa caméra n’était jamais très loin… On est donc super heureux de pouvoir vous proposer ce témoignage vidéo exclusif, grâce à la complicité de Jean-Claude Loubrier qui a déniché les cassettes et de Vincent Garreau qui nous a ressorti un vieux camescope Hi8 du grenier pour numériser tout ça ! Un gros gros merci à eux !

1989 Démo Team V2000 – Supercross Maastricht

Démo du team « V2000 » à l’occasion du Supercross International de Maastricht (Pays-Bas) avec Philippe Pereira, Johnny Petit, Valéry Botétème, Jean-Claude Loubrier et Guillaume Debuzelet, coachés par Jacky Frattini (*) ! Plus quelques images des légendes du SX, Jean-Michel Bayle et Ricky « Bad Boy » Johnson!
Il semblerait même que Jean-Michel et Ricky aient taxé des BMX au team pour aller s’amuser sur la piste de SX… Nous n’avons malheureusement pas les images… En revanche, nous avons les images du team entrain de s’amuser sur la piste de supercross avant le show, les images du team en mode touriste dans les rues de Maastricht, et surtout les images du team en pleine démo sur une aire de free bien moisie, avec prise d’élan au rabais pour envoyer sur le quarter…

(*) Pour ceux qui l’ignorent, Jacky Frattini était à l’époque le manager du team de free Vélo 2000, composé entre autre de Philippe Pereira, Valéry Botétème, Jean-Claude Loubrier, Armin Batoumeni… Il était également le créateur du fameux spot de Longjumeau, avec ses rampes mythiques et ses nombreux freestylers ! Jacky a activement participé au développement du free en France et à l’ascension de ses poulains, Philippe Pereira en tête, et sa caméra n’était jamais très loin… On est donc super heureux de pouvoir vous proposer ce témoignage vidéo exclusif, grâce à la complicité de Jean-Claude Loubrier qui a déniché les cassettes et de Vincent Garreau qui nous a ressorti un vieux camescope Hi8 du grenier pour numériser tout ça ! Un gros gros merci à eux !

1988 – Bercy 5 – Footage amateur

Dimanche 6 Novembre 1988 était organisé le 5ème Bicross International de Paris-Bercy, l’événement « bicross » annuel incontournable à l’époque! Cette année-là, j’avais la chance d’être à l’intérieur du POPB, en spectateur! Des heures de trajet en car depuis Mâcon, direction la capitale, sans savoir à l’avance quels ricains on allait avoir la chance de voir en vrai… Je me revois encore dans ce temple du bmx « totally out of control », vibrant au moindre exploit! C’était juste dingue… Un souvenir incroyable!
Si tu veux revoir les différents sujets diffusés à la TV à l’époque, ça se passe par là… Mais si tu veux de l’inédit, des images amateurs exclusives filmées au cœur de l’arène, c’est ici que ça se passe!

Alors on attaque direct avec une exclu oldschoolbmxfrance, 55 mn d’images totalement inédites filmées depuis les gradins par Mr Baudeau de la ligue Rhône-Alpes: essais, courses des pros, démo de Brian Blyther et Mat Hoffman… Des images précieusement conservées par Arnauld Grégoire:

Et du côté de Melle (79), un autre caméraman avait lui-aussi réussi à rentrer dans le POPB avec sa caméra. Merci à Jean Mary Poupinot pour ces 60 mn d’images incroyables mélant race et free:


Et dans le même temps, Jacky Frattini, qui avait fourni les rampes pour le show, a eu l’excellente idée de filmer depuis l’aire de free. Voici donc les images des entrainements de Philippe Pereira (RIP) et Christophe Chevalier quelques heures avant le show, dans un POPB encore vide, suivies de celles de Brian Blyther et Mat Hoffman! Des images exclusives, usées par le temps, au cœur des répèts:


Jacky Frattini a également filmé le show de free des meilleurs français du moment, Messieurs Philippe Pereira, Christophe Chevalier et David Chabert dans un POPB survolté! Avant d’enchainer avec le show très très aérien de Messieurs Brian Blyther et Mat Hoffman, chauffés à bloc par un The Duke survolté, au milieu de 13000 spectateurs surexcités! Des images exclusives, un peu bancales, au cœur de l’action:


1992 – Backflips Jam – Longjumeau

Depuis le 18 Mars 1990, le fameux backflip de Mat Hoffman à Bercy est progressivement devenu le trick à copier à travers le monde ! Et Samedi 10 Octobre 1992, du côté de Longjumeau, sur la célèbre funbox de Jacky Frattini (*), une bande de freestylers s’est motivée pour se mettre la tête à l’envers, avec plus ou moins de réussite… Comme à son habitude, Jacky était au pied de la box, caméra au poing, pour immortaliser ce moment historique ! Ces chaleureux commentaires pendant qu’il filme témoignent de l’intensité du moment… Magique ! En tout cas, les matelas a priori prêtés par la municipalité s’en souviennent certainement…
Avec dans le rôle des « backflips men » : Thomas Caillard, Johnny Petit, Stéphane « Bones » Vervins, Cédric Lessard et Jean-Claude Loubrier.  Stéphane « Shogun » Meneau, Boris Butul et Julien Pouplin n’auront pas réussi à se retourner le cerveau, pas cette fois en tout cas…
Voici donc en exclusivité les images inédites de cette jam mémorable:

A l’époque, Shogun m’avait filé une courte vidéo de cette jam (ci-dessous), filmée d’un autre angle par son pote Olivier « Large Ray » il me semble… L’effet avait été radical sur le crew lyonnais avec qui je ridais et on avait rapidement improvisé la même chose du côté de la piste de bmx de Limonest. On peut voir tout ça dans la vidéo Gerbouz

Le fanzine Mental, distribué avec le magazine Tracks, en avait fait un petit article:

(*) Pour ceux qui l’ignorent, Jacky Frattini était à l’époque le manager du team de free Vélo 2000, composé entre autre de Philippe Pereira, Valéry Botétème, Jean-Claude Loubrier, Armin Batoumeni… Il était également le créateur du fameux spot de Longjumeau, avec ses rampes mythiques et ses nombreux freestylers ! Jacky a activement participé au développement du free en France et à l’ascension de ses poulains, Philippe Pereira en tête, et sa caméra n’était jamais très loin… On est donc super heureux de pouvoir vous proposer ce témoignage vidéo exclusif, grâce à la complicité de Jean-Claude Loubrier qui a déniché les cassettes et de Vincent Garreau qui nous a ressorti un vieux camescope Hi8 du grenier pour numériser tout ça ! Un gros gros merci à eux !

1987 – AFA Masters with Jean Somsois – Wayne, NJ (USA)

Petite rareté vidéo exclusive avec un des runs américains de Monsieur Jean Somsois…
On en avait entendu parler dans Bicross Mag à l’époque, peu de photos avaient filtré, encore moins de vidéos… Mais c’était sans compter 30 ans plus tard sur la découverte par David Chabert d’une vieille cassette VHS oubliée…
Octobre 1987, en pleine explosion du free, le Team BLIX s’envole pour New-York, sous l’impulsion de son très dynamique manager, Philippe Roman. Trois de nos meilleurs riders français, Jean Somsois, David Chabert et Patrice Ginoyer font donc partie de l’aventure. Leur mission: participer au Round #5 des AFA Masters de Wayne, New Jersey au milieu de la crème des freestylers US de l’époque! Gros challenge pour ces freestylers plutôt habitués aux grosses démos nationales et autres contests européens! Régis Gaudrot les avait rejoint sur place, et Erick Marchello avait eu la très bonne idée de lui confier sa caméra pour immortaliser ce moment dingue!

Visite de la Statue de la Liberté à New York, avec de gauche à droite Philippe Roman, Jean Somsois, David Chabert, Regis Gaudrot et Patrice Ginoyer.

Philippe Roman : « C’était notre premier voyages aux US, il y en a eu 3 dans le cadre du Team. Nous avions réservé au YMCA de la 34th Street (NDLR: sorte d’auberge de jeunesse). Nous sommes restés 8 jours dont 2 sur le contest qui se déroulait dans le New Jersey, et le reste à se balader dans Manhattan. Régis Gaudrot avait lui aussi fait le déplacement de son côté et nous avons passé 3 jours avec lui, un dans Manhattan et les deux du contest. Didier Coste nous avait pour sa part rejoint sur la compétition.
Pour l’anecdote, le YMCA n’était pas très propre, surtout au niveau des sanitaires. Je me souviens la fois où David s’était retrouvé entre 2 géants noirs (inoffensifs mais spectaculaires) dans les douches dont les rideaux étaient lacérés et déchirés…
Et les urinoirs étaient particulièrement sales, Patrice nous avait sorti qu’il avait lu quelque part que le sida pouvait s’attraper dans les toilettes par rétro-projection. A la suite de ça, nous pissions tous à au moins 50 cm des urinoirs… »
🙂

David Chabert : « Je confirme le coup de la douche au YMCA! (…) Cette période sera inoubliable pour moi, grâce à Philippe ; c’est lui qui avait toutes ces bonnes idées de voyages et qui se battait pour qu’on les réalise. Je venais de participer et de gagner aux Championnats du Monde de Carlisle et quelques semaines plus tard on se retrouvait dans un avion pour New-York, avec un petit bémol pour moi car je m’étais blessé quelques jours avant le départ… Je n’ai pas pu participer à ce contest, mais par contre ce voyage m’a fait énormément progresser et pour le Bercy 1987 avec Régis, j’avais plein de nouveaux tricks. »
David Chabert souffre donc d’une entorse, Patrice Ginoyer a un épanchement de synovie, et en bricolant son vélo, Régis Gaudrot s’est cassé le pouce… Pas de bol pour le camp français! Ne reste donc que Jean Somsois pour défendre nos couleurs…

Jean Somsois : « Pour le contest, on s’entrainait sur un parking à côté de la salle. J’essayais de rentrer ma routine mais j’étais trop stressé, je ratais tout… Tout était géant là-bas! On connaissait personne, on n’était pas super bon en anglais… Tu croisais des mecs comme Woody Itson ou RL Osborn, la star des stars, des icônes inaccessibles… J’étais dans la catégorie de Joe Johnson, super impressionnant! J’ai vu Joe Gruttola faire les 1ers wallrides, j’étais scotché! Et j’ai rapidement importé ça en France… Dominguez nous impressionnait avec ses énormes fackie air ! Il y avait une impression assez irréelle là-bas, qu’avec des tricks que t’as jamais vu nulle part, c’était un vrai électrochoc! On n’avait pas de vidéo à l’époque, pas de web, que des magazines… Et au moment de faire mes runs, autant en flat qu’à la rampe, j’étais en panique totale, plus de force dans les jambes, j’étais super impressionné… »
Résultats de Jean en « 16/18 ans Experts »: 26ème en flat et 13ème en rampe! On vous laisse découvrir en exclusivité intergalactique le run de 3 mn de Jean en flat, suivi de quelques images d’autres flatlanders amateurs, dont Kevin Jones, Gary Pollack, Krys Dauchy… Le staff du contest confisquera la caméra des français au tout début des runs des pros…

David Chabert : « Les quelques images du contest ont été filmées par Régis Gaudrot , Patrice Ginoyer et moi avec la caméra d’Erick Marchello! On entend donc les voix de Régis et Patrice, et mes rires par moment, surtout pendant le passage de Robert Peterson sur lequel on a vraiment déliré car il avait un style vieillot… Puis un gars du staff du contest est venu nous prendre la caméra au moment du passage des pros en flatland! On a quand même réussi à filmer Kevin Jones, qui n’était pas encore pro à l’époque mais qui était déjà très bon et novateur… »

De nombreux runs de flat sont dispos sur la page du contest sur le 23mag, et voici deux vidéos « best of » pour la rampe pro :


Et côté magazine, Bicross Mag avait consacré un reportage complet à ce contest dans son numéro 63, avec des photos bien dingues pour l’époque. Une suite était même promise pour le numéro suivant, mais on ne la verra jamais…

Et du côté US, je me souviens du sujet dans American Freestyler de Février 88:

2017 – WALL TO WALL – The Birth of the Freestyle Movement

Alors là, collector ! Je n’en suis qu’à la page 100 sur 240 et je peux vous dire que ce bouquin de Dom Phipps est une tuerie, un must have, un immanquable et j’en passe… C’est passionnant. Une préface de Bob Osborn, qui nous expliquera plus tard comment sont nés BMX Action et Freestylin, avec le concours de Bob Haro qui est venu habiter chez les Osborn, puis de Club Homeboy avec le concours d’un certain Spike Jonze qui nous explique d’où provient ce surnom. La naissance du mythique Skatepark d’Upland et plein d’autres choses issues des témoignages de ces légendes qui ont contribué à la naissance du BMX Freestyle aux USA. Parmi eux, et non des moindres, Bob Haro, Bob Osborn, Bob Morales, Don Hoffman, Stu Thomsen, Mike Dominguez, RL Osborn, Eddie Fiola, Dean Bradley, Ron Wilkerson, Craig Campbell, Todd Anderson, Scott Freeman, Kevin Martin, Maurice Meyer, Gary Turner, Brian Blyther, Eddie Roman, Fred Becker, Dizz Hicks, Mike Buff, Josh White, Dave Voelker, Spike Jonze, Mark Lewman, Andy Jenkins  et bien d’autres…
Alors pour 60€ port compris, offrez-vous ce passionnant bouquin (en anglais, mais ça vous fera un entrainement pour vos prochaines vacances… 🙂 ) et illustré de pas mal de photos inédites !
C’est par là ou cliquez sur l’image ci-dessous…

Pour ceux qui avaient commandé le collectible package, voilà ce qu’ils ont reçu ou vont recevoir…

Et pour ceux qui voudrait écouter Dom Phipps parler de son livre (en anglais), nos amis de Dig ont enregistré un passionnant podcast avec lui :

1988 – Eddie Fiola: King Of The Skateparks

Pas sûr que beaucoup de français  aient vu cette vidéo à l’époque, et certainement pas dans cette qualité… Elle était sortie après la GTV et après la GT Demo Tape, Fiola venait de quitter GT. Il était alors sous contrat avec Vans qui en avait profité pour participer à cette vidéo récapitulative. Une interview « fil rouge » de Fiola, menée par McGoo dans le salon du King, et ponctuée de flashbacks…
Merci à Scott Sliwinski pour la trouvaille.

« Dans les années 80, Eddie Fiola était connu pour avoir remporté le titre de King Of The Skatepark de 1982 à 1986. Son nom était largement associé à la marque GT. Et après avoir quitté la marque en 1987, Fiola s’est lancé dans des démos pour Vans. Au début des années 90, il s’est lancé dans une carrière de cascadeur à Hollywood. Son « rôle » le plus connu au cinéma en tant que cascadeur est probablement sa doublure de Cru Jones , dans le film « RAD »!.. »  DIG #65