Yves Sarazin / 1968-2016

Le 2 Septembre dernier nous apprenions avec tristesse la disparition brutale de Yves Sarazin…

Cavaillon 2013 / Photo JP Lalle
Oldschool Cavaillon 2013 / Photo JP Lale

Yves faisait partie des pionniers de notre sport au début des années 80, via le Club des Diableurs à St-Denis-les-Bourg en Rhône-Alpes. Il n’avait rien lâché depuis toutes ces années et avait converti toute sa famille à la passion du bmx. Il était à l’origine du « Oldschool BMX Saône Trophy » sur la piste historique de Neuville-sur-Saône…

Son ami Christophe Boul a eu la douloureuse tâche de nous annoncer sa disparition dans notre groupe des anciens :

« Je dois vous annoncer la difficile et triste nouvelle… Yves Sarazin nous a quitté brutalement hier soir. Je pense très fort à ses proches, sa femme Karine et ses 3 enfants Vincent, Justine et Camille, et toute sa grande famille solidaire et unie dans cette douloureuse épreuve.
Je suis bouleversé par cette terrible nouvelle qui m’a mis KO… Yves était un ami de longue date, une personne adorable, un homme engagé, volontaire, solidaire, sportif, des qualités humaines et professionnelles extraordinaires. J’ai eu la grande chance et l’honneur de l’avoir eu en ami et copain de course… Nous allions nous retrouver pour faire la fête à la Oldschool de Neuville, ce sera une autre fête, mais nous serons tous présents pour te rendre un dernier hommage mon cher Yves, tu vas nous manquer énormément !!!!
Venez tous nombreux à Neuville les 15-16 Octobre pour lui rendre un vibrant hommage. »

Oldschool Cavaillon 2013

Je me permets également un petit copié-collé d’un témoignage touchant de Hervé « Zouzou » Gilbert, commentaire peut-être passé inaperçu sur la page créé en hommage à Yves sur Fabmx1.com. Hervé fait partie des fondateurs du Club des Diableurs :

#434 / Dardilly 86 / Dernière année « Junior »

« Je me décide à écrire un petit mot à mon ami Yves, il m’a fallu plusieurs jours pour croire à sa disparition, quelle tristesse s’est emparée en moi. Beaucoup ne savent pas qui je suis ou ne se souviennent pas de moi, j’étais un des fondateurs du Club des Diableurs en 1982. J’ai été le premier à rencontrer Yves après la pose d’affiches dans les magasins de cycles. C’était en été et Yves revenait d’un stage de bicross à Gruissan, j’étais très curieux de le rencontrer, lui était déjà équipé de la tête aux pieds alors que nous c’était encore à la bonne franquette. De fil en aiguille nous avons sympathisé à en devenir des amis. Certes Yves n’était pas un foudre de guerre sur la piste mais il était toujours d’humeur égale, même si il perdait. Il était toujours heureux lorsque je me qualifiais en finale ou si j’étais devant un ténor de la catégorie.

Jump à la « gravière » (St Denis-les-Bourg), début des années 80, avant qu’elle devienne la piste des Diableurs

Je ne peux pas vous conter nombre d’histoires et d’anecdotes que nous avons vécu, mais la plus belle c’était lorsque nous sommes allés à Mably avec la 404 Peugeot de son grand père, il avait juste le permis et nous n’avions pas trop d’argent. Il fallait économiser l’essence alors on coupait le moteur dans les descentes d’autoroute, le délire complet avec les deux autres potes des Diableurs, Christophe et Alain.
Le temps a passé et nous avons eu d’autres joies de la vie, les filles, les boîtes ,etc… Mais l’amitié était intacte même si nous volions sous d’autres occupations. Si bien que Yves est devenu mon témoin de mariage en 1995.

Une passion familiale / Dessin Christophe Boul

J’ai bien perdu le contact pendant un moment, lui s’était marié avec Karine et avait fondé une famille, ensuite son entreprise. Toujours j’ai pensé à lui et après quelques années passées, nous nous sommes revus , lui toujours en bicross comme à la grande époque mais maintenant avec sa belle famille. Il a bien essayé de me refaire rouler mais j’avais peur de me faire mal, il a du être déçu je le sais… et voilà tu es parti, tu as fais le holeshot vers d’autres cieux sans que je puisse rouler avec toi à Neuville en Octobre. Je ne t’oublierai jamais… »

Je n’ai pas connu Yves personnellement à l’époque des Diableurs, j’avais rejoint ce Club l’année suivant son départ. Je ne le connaissais que de nom à cette époque. Et quand nous avons sympathisé 20 ans plus tard, il y avait toujours cette petite fraternité naturelle, cette fierté d’avoir fait partie des Diableurs lorsque nous nous croisions…

YvesYves nous a quitté sur son VTT… Sa gentillesse et son implication dans le sport vont nous manquer. Toutes nos pensées pour sa famille et ses proches…

Rendez-vous à Neuville-sur-Saône les 15 et 16 octobre prochains pour le « Oldschool BMX Saône Trophy » qui lui tenait tant à cœur, pour continuer à faire vivre sa passion…

BMX Memories from past and present