Archives de catégorie : HISTOIRE

Un dîner presque parfait !

Nous sommes en 1985 à l’occasion du deuxième bicross international de Paris Bercy.

Imaginez un petit bouseux de 17 ans tout droit sortie de sa campagne paumée entre le Luberon et le mont Ventoux catapulté grâce à son sponsor GT France au rang de super star du bicross. Bref je suis le n°2 du team derrière l’immense et moustachu Xavier Redois depuis un mois à peine. Je suis comme Ali Baba découvrant sa caverne !

Avec mon Marseillais de père nous sommes conviés par le big boss ( mister Bormans) à un dîner marketing. Le décors : Un restaurant très chic de la capitale qui propose tout un assortiment de produits maritime à des prix exorbitants. Nous voila donc plantés aux cotés des pros américains devant un parterre d’huitres sur glace et autres cocktails de crevettes plus appétissants les uns que les autres. Présent également le team GT France ainsi que notre entraineur Richard Simon.

Pendant que les camemberts que nous sommes salivons sur nos calbuts, les pros U.S restent très dubitatifs quand à la comestibilité potentielle des aliments qui défilent sur la table. Greg Hill, Tommy Brackens, Stu Thomsen,  King, Miranda… tous les pros font alors un putsch : Ils refusent poliment de béqueter la bouffe des  « mangeurs de grenouilles » ! Huit menus gastro « in the baba » pour Bormans qui doit en commander huit autres et ce sera de rassurants steaks frites pour nourrir ces ricains décidément very spécial. Un bon vieux Mc Do leur aurait largement suffit .

Patriotiquement les courageux Frenchies décidons alors de sauver l’honneur en attaquent notre troisième douzaine d’huitres et cinquième cocktail abandonnés par l’invité d’outre atlantique profanateur.  Heureusement que ce festin de roi était prévu après la course….une semaine pour s’en remettre.  Rhaaaa !

Ce fut  « Un dîner presque parfait » ce jour là,  merci m’sieur Bormans et vive l’Amérique !

Christophe Vico

 

 

Le team GT France de 1985, Xavier et moi même le rejoindrons en fin d’année.

Vidéos « Béton Hurlant »

Dans la grande vitrine BMX de l’expo « Béton Hurlant », 3 riders qui ont plus que compté dans le paysage « freestyle » étaient mis en avant, tant par la scénographie que par les vidéos… Voici donc les 3 vidéos qui ont tourné en boucle pendant 6 mois, accompagnées des textes explicatifs :

BOB HARO
« A la fin des années 70, alors que les kids américains se tirent la bourre en BMX sur des pistes en terre battue, Bob Haro invente le freestyle dans les rues de San Diego. Quelques curb-endos contre les trottoirs, des bunny up par-dessus des murets, des aerials sur un quarter en plexi et voilà les bases de la discipline posées ! Puis il innove rapidement par de nombreux tricks et en créant le premier BMX exclusivement freestyle, le Haro Freestyler. »

JOSE DELGADO
« En 1984, en région parisienne, le jeune José Delgado gagne le premier contest national de free et devient ainsi le premier freestyler professionnel français. C’est la naissance du team Mad Dogs et le début de la médiatisation du free en France. Les démos s’enchaînent, les mômes se déchaînent, les mags en parlent, les marques françaises de cycle essayent de concurrencer les marques pionnières américaines, et d’autres teams apparaissent : Blix, Crazy Ducks, Spin Rats… »

MAT HOFFMAN
« Puis en 1990, toujours à San Diego, Mat Hoffman réalise le premier gros handrail de l’histoire du BMX, grindant une longue rampe d’escalier sur ses pegs. Fortement inspiré des skateurs, le street est alors en plein boum : wallrides, grinds, gaps, et autres manuals envahissent les rues.
Mat est à l’origine de la nouvelle vague du freestyle, il a chamboulé l’histoire du BMX au moment où ce sport était en perte de vitesse. Il a repoussé les limites au-delà de l’imaginable, notamment en rampe, en innovant dans les tricks avec ses mythiques backflips et big airs, il a bousculé l’industrie du BMX en investissant dans sa propre marque et donné un souffle nouveau en créant des contests devenus mythiques, les Bicycle Stunt Series. »

« Chacun à leur manière, ces trois riders ont profondément marqué l’histoire du BMX et sans eux, le freestyle ne serait certainement pas devenu ce qu’il est aujourd’hui… »

Big up à eux et à ceux qui ont permis de réaliser ces vidéos !