2016 NEUVILLE « YVES SARAZIN » OS Trophy II

Préface : tu prépares ton matos et tu astiques les chromes flambants de ton vieux BMX, puis tu pars retrouver tous tes potes quelque part dans un patelin ou il y aura une bonne odeur de barbecue, de la zique bien rock and roll et du bruit dans le micro.

regnier-chritou_001_007C’est à Neuville au bord de la Saône que la OS Trophy 2 s’est déroulée samedi et dimanche derniers. Une organisation qu’Yves Sarazin avait voulue conviviale et sportive à la fois. Disparu brutalement à l’âge de 48 ans, sa famille, ses amis et le monde du BMX en général lui ont rendu un hommage touchant et sincère tout au long de ce fabuleux weekend. Une centaine d’OS Boys and Girls avaient répondu présent avec comme d’hab le stand du gentil punk ingérable Mano alias Quiet Resistant co-créateur du teeshirt officiel, des bikes reforgés dans leur jus naturel et des tenues de ouf du style Power Rangers selon Christine Mannini. De plus en plus à la mode ces derniers temps, la venue de belles caisses vintages pour transporter le précieux butin que certains ont accumulé sur des décennies.

SAMEDI:

Côté timing après une journée de courses new school intenses les organisateurs avaient prévu une paella aux pâtes (fideua) qui fit l’unanimité, une tuerie quoi ! regnier-chritou_001_260Ambiance bon enfant, tournée de bières et anecdotes sur l’époque du bicross, le costard de soirée se portait avec le sourire. De la péniche restau flottante lentement sur la Saône, on entendait certainement les rires des vieux enfants que nous sommes restés. Dans la pénombre, la fresque géante offerte par Christophe Boul représentant Yves et sa famille se reposait paisiblement, auréolée de centaines de signatures…

regnier-chritou_001_004

regnier-chritou_001_128
Sam Ortuzar

DIMANCHE :
CocoooricoO !!! Le réveil au petit matin fut brutal pour certains, leurs tronches étant toujours en décalage horaire de la veille au soir ! Mais pas le temps de flâner au bord de l’eau, là encore le club avait prévu une journée intense. Du old school 20″, du old et new school cruiser mélangé, du mini Bmx, un King of Start, un concours de bunny up, une race spécial filles, une élection du plus beau look, du side, un concours de manual, une démo de flat sur une petite aire bétonnée avec l’inévitable Sam Ortuzar venu en voisin accompagné de Raphael D’Aversa et Christophe Louvrier, etc…

Celui qui choisissait de tout faire a mis une semaine à s’en remettre ! Chez les filles, miss Val Huber qu’on ne présente plus (moultes fois championne de France, championne d’Europe et finaliste des Worlds dans les Valérie Huber années 80) est allée chercher la jeune Justine Sarazin sur la première ligne à plusieurs reprises…Elle roule encore fort l’Alsacienne ! Christine Mannini la présidente de Cavaillon fermait la marche, mais elle a surtout envoyé du sourire éclatant à tire-larigot avec un effet miroir sur les pilotes tombés sous le charme de la sirène des pistes (je vais avoir des ennuis tant pis !)… Toute la journée, nos deux speakers officiels, le Zon et le Pigeon se sont affairés à rendre le spectacle old school le plus détaillé et le plus « show must go on » possible.

regnier-chritou_001_297
Side père-fille
regnier-chritou_001_452
Gilbert Pigeon et Christophe Gentizon
regnier-chritou_001_140
Les filles !
2 légendes du bicross français à se tirer la bourre – Un duel de Christophe – Vico chasse Boul.

Le héros du jour, celui qu’on attend tous autour d’une OS party, c’est l’ami Christophe Boul. Comment le décrire, l’Abbé Pierre dans le corps d’un amant Italien idéal ? (Lol) Bref le dessinateur-racer a impressionné la galerie en gagnant la quasi-totalité de ses manches. Il a même réussi à exploser une couronne 44 dents et à tordre l’arrière de son cruiser OS tant son accélération ne te laisse que son ombre pour discuter… La preuve, il gagne le King of Start, scotchant les jeunes loups en pédales auto sur la grille. Quel phénomène celui-là !

La finale old school 20 “ dans laquelle je figurais fut rebondissante, vous pouvez mater d’ailleurs les vidéos des finales filmées par Manu Fouché et compilées par Cyrille Alabouvette.

Certains d’entre nous se sont tâtés pour envoyer la grosse double en 2ème ligne mais honnêtement pas glop du tout avec un tas de ferraille qui craque de tous les cotés ! Le vainqueur (qui profite de mon grand âge) c’est Hervé Roche. Jadis, il a couru avec Thomas Allier et tous les cracks de l’époque, un vrai de vrai quoi. Derrière nous, Philippe “Golgoth” Loeullier et ce diable d’Alain Broyer se sont tiré la bourre jusqu’au bout. C’est Phil qui a eu le dernier mot. Mais le pauvre Alain a accumulé 1000 heures d’organisation sans trop fermer l’œil, il était cuit !

En cruiser OS/NS victoire de l’impressionnant Nicolas Mogenot qui a tout envoyé (…) suivi de Vincent Sarazin et du play boy du jour Eric Cordier. Belle finale, même Christophe Boul n’a pas pu résister à la horde sauvage. Thibault Dupont remporte le contest de bunny up avec un saut à 95cm au-dessus de la barre ! Je vous laisse consulter les autres épreuves sur la feuille “résultats officiels” et les feuilles de race scannées par Christophe Gentizon.

resultats

Voilà, il se fait tard, il est temps de se quitter. Des bises, des accolades, on remballe le matos, il y’a de l’agitation un peu partout. Vincent Sarazin a tout raflé sur le weekend, même le concours du plus beau look dans sa tenue complète March Racing. Un énooorme merci à Alain Broyer, François Pitois et le club de Neuville en général qui ont assuré mais grave de chez grave ! Pardon si je ne peux pas citer de tout le monde.

François Pitois et Alain Broyer
François Pitois et Alain Broyer

Une chose est certaine, Yves aurait été fier de cette Oldschool et du courage de sa famille. Perso, je prends déjà une réservation pour la prochaine.

Chris Vico

PS: En cadeau,  la vidéo souvenir réalisée par Cyrille Alabouvette et un lien pour télécharger les photos de Lydie Badin (Team-Doctorcycle N’co) et de Chritou Régnier (Récupérées sur Facebook donc moins bonne qualité).

neuville2016_bandeau

Facebook comments:

comments

Une réflexion au sujet de « 2016 NEUVILLE « YVES SARAZIN » OS Trophy II »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *